L’esprit des fêtes : les marchés de Noël !

shutterstock_334194443_opti

 

 
Alors que les fêtes de fin d’année avancent à grand pas, les marchés de Noël commencent à fleurir partout dans les grandes villes d’Europe. Ces dernières se parent ainsi de mille feux, et de nombreux chalets fleurissent, proposant dégustation de pain d’épice et de vin chaud. Ces marchés de Noël connaissent un véritable regain de vie depuis ces dernières années où les traditions y diffèrent selon les pays.

 

D’ici…

Strasbourg « Capitale de Noël » est célèbre pour son très ancien marché de Noël qui se tient depuis toujours sur la place de la cathédrale. Pendant la période de l’avent, c’est toute la ville qui se met à l’heure de Noël. La ville se pare de lumières, les chants et autres cantiques retentissent dans les églises, toutes les vitrines sont décorées et bien sûr le marché de Noël est le clou de ce spectacle. Ce n’est pas moins de 300 étals répartis sur 11 sites qui font de Strasbourg un des plus grands marchés d’Europe.  On y retrouve divers articles et produits traditionnels, des décorations pour l’arbre et la crèche aux plus fameuses gourmandises. On nommera ici les « Bredeles », biscuits traditionnels préparés par les alsaciens pendant toute la période de l’avent.

 

…de là-bas…

Pour autant les principaux marchés de Noël, toujours plus beaux, toujours plus festifs, se retrouvent principalement dans les pays du Nord, de l’Est et Scandinaves :

Dans les plus grandes villes d’Allemagne telles que Munich, Stuttgart, Francfort ou encore Cologne, en plus des sapins, on retrouve dans leurs « Christkindlesmarkt » des pyramides de Noël, faites de bois et représentant divers thèmes chrétiens – crèches, anges et autres rois mages – ou profanes – animaux d’hiver, Père Noël ou encore bonhomme de neige. Le plus célèbre d’Allemagne est celui de Nuremberg où l’on s’y régale de saucisses grillées ou encore du célèbre « Glühwein » (le vin chaud local)

Au cœur de la ville de Vienne se tiennent plus d’une dizaine de marchés, le plus important se trouvant sur la « Rathausplatz » qui n’est autre que la place de l’Hôtel de ville. S’y installe chaque année plus de 130 chalets proposant vin chaud, pain d’épice, décorations… Plus original, devant l’église Saint Charles se tient un marché de Noël d’art et d’artisanat typique d’Europe centrale.

Le marché de Bruxelles est le plus récents des marchés d’Europe, mais n’en est pas moins typique, en présentant sous ses chalets de nombreux produits artisanaux provenant de plusieurs pays d’Europe. On peut alors visiter culinairement la Suisse, l’Italie mais aussi le Québec. Ainsi, outre les traditionnels mets et boissons de Noël, on retrouvera également des caricoles (bulots cuits dans un bouillon épicé), des croustillons (bouchées de pâte à beignets frites et saupoudrées de sucre) ou du saumon cuit à la braise.

Pour finir notre tour d’Europe, le marché de Noël le plus magique est sans aucun doute celui de Rovaniemi ou « le village du Père Noël ». En pleine Laponie, en Finlande, à seulement 10 km du cercle polaire, pays des rennes et des lacs gelés, l’atmosphère des fêtes de fin d’année est à son apogée.

 

…et d’ailleurs

Pour l’anecdote, le marché de noël de Strasbourg s’exporte désormais à l’étranger. Ainsi on a pu le retrouver ces dernières années à Moscou, Tokyo ou encore Pékin. Cette année c’est Taipei mis à l’heure du vin chaud plutôt que du thé pour fêter Noël. Quinze chalets investiront la capitale de Taiwan pour un mois et proposeront une foule de produits « made in Strasbourg » tels que les Bredeles dont nous avons parlé, mais également tarte flambées, kougelhofs et autre charcuteries fines. Le but étant de faire découvrir cette région de France et de dynamiser cette destination voyage auprès de la clientèle asiatique et russe.

Noémie

Noémie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *